Les ours n'ont pas de problème de parking
Les gars de l'école ils ne veulent pas de moi. Ils m'appellent Tête de Turc pour se moquer.

Image de couverture (Les ours n'ont pas de problème de parking)

Qui est-ce qui parle des "problèmes" de l'immigration ? Dans les écoles, dans les quartiers, on sait bien que ça se passe autrement. On sait bien ce qu'on apprend de l'ouverture, de l'échange.

Mais on sait aussi qu'il faut se battre pour cette fraternité élémentaire, et le partage de la terre.

L'art de Nicolas Ancion, ...